2006/04/15

Ca sent le sapin

Ca faisait longtemps que j'avais pas posté, pas le temps, sorry.
Par contre, ce qui est cool c'est Wolfmother, l'Australie et les riffs lourds font bons ménages. L'Australien de base n'est pas quelqu'un de subtil, il aime la bière et taper sur les étrangers. Le rock australien lui ressemble, il s'écoute avec de la bière et tape dans les oreilles des étrangers. J'aurai pu faire un billet de blogger lambda du genre "pression dans les enceintes, le houblon bit coule dans les oreilles comme la pluie quand t'en chie pour rentrer chez toi". Suivi de superbes envolées lyriques, de quelques lâchés d'acides sur des rockeurs indés (ça c'est moins courant) et finir par une bio "Wolfmother, un groupe né dans les tréfonds de …"

NON

Je vais vous conter l'histoire du bruit marron. Voilà, certaines basses fréquences envoyées à un fort niveau ont tendance à agir sur le corps, par exemple une bonne infrabasse au taquet, peut rentrer en résonance avec la fréquence d'excitation de l'estomac… et c'est la gerbe assurée. David Bowie, le pratiquait pour ses premières parties, TG en abusait pour ses fans qui aimaient bien ça. Alors, le bruit marron est la fréquence qui permet de faire relâcher le sphincter, en gros se chier dessus. Je sais pas si c'est un mythe, mais en tout cas, faites gaffe maintenant en concert, il se peut qu'un gonzo ghostbuster envoie du bruit marron quand les fanatiques des groupes pourries, se la donne trop dans la fosse. Sortez couverts, rose bud bien accrochée !

Ce billet vous a plus ? non ? C'est normal, la concurrence est rude, un peu de pub pour un confrère au bon gout et à la plume bien trempée. Check this out : Special Things // Special Songs




J'aime les chattes : Wolfmother - Woman

6 Comments:

At 15/4/06 19:48, Anonymous stss said...

Le confrère se confond en courbettes pour:

- la pub. Ca fait toujours plaisir.

- Les Wolfmother-venus-des-tréfonds-du-bush-australien, qui, s'ils ne me relachent pas le sphincter, rammonent sévère les tympans. Sortie en france le 24 avril d'ailleurs, comme quoi ya une justice.

 
At 15/4/06 19:57, Blogger Gonzo said...

Ah bon ? j'ai deja le CD et je suis pas journaliste.

Juste trop nerd. Et pourtant j'ai la preuve d'achat, no emule inside !

Je garde le bruit marron, pour certains groupes de Paris. Les Australiens ne m'ennuient pas !

 
At 15/4/06 20:16, Anonymous stss said...

"Les Australiens ne m'ennuient pas !"

Même Midnight Oil ??

 
At 15/4/06 23:53, Blogger L'Anonyme de Chateau Rouge said...

j'ai découvert Wolfmother chez Bopperenlarme (http://20six.fr/bopperenlarme/art/1126940#comm) et faut reconnaître que cela swing !!

l'Australie c'est bien mais la suede c'est mieux (http://absolutnoise.blogspot.com/2006/04/du-feminisme-suedois.html)

ça donne la pêche de te lire !!

merci, merci, merci !!

 
At 16/4/06 00:10, Blogger Gonzo said...

---> Stss, les Australiens ont la chance de ne pas venir envahir les pubs/bars/clubs/salles parisiennes avec leurs morceaux. Alors ca roule, même pour Midnight Oil ou un concert de Didgeridoo

--->L'anonyme, c'est cool. T'es un bon supporter, même si les blogs commencent à me soualer pas mal.

 
At 16/4/06 17:58, Blogger h said...

c'est marrant ces vieux riffs venus d'ailleurs chez les groupes australiens. genre t'as un riff trippant et non, ça suffit pas, tu gonfles le son avec une deuxième ligne alors que la première te scotche toujours autant.
bref. cool. yiha.

 

Enregistrer un commentaire

<< Home